Campagne de solidarité pour les antifascistes d’Hénin-Beaumont: communiqué suite au procès de Seb!

par Comité de Vigilance Antifasciste 62

Ce mardi 6 novembre 2012, Seb a été condamné à 300 euros d’amendes par le tribunal de Béthune pour le fait de port d’arme de 6ème catégorie le soir du second tour de l’élection législative à Hénin-Beaumont. Le tribunal a également condamné Seb à 1 mois de prison avec sursis pour refus de prélèvement ADN, comme l’a requis le procureur de la République.

Le tribunal n’a pas retenu les 2 mois de prisons avec sursis requis par le procureur pour le port d’arme de 6ème catégories. La peine de 300 euros et bien en deçà des dix ans de prison et 3.750 euros encourus.

Depuis la garde-à-vue où la police voulait retenir des faits de participation à un regroupement violent et armé, en passant par la mise en examen pour port d’arme en réunion, jusqu’à ce mois de sursis et cette amende de 300€, la pression de l’Etat n’a fait que diminuer. C’est le signe que la mobilisation et la solidarité antifasciste ont fonctionné. C’est la preuve qu’il ne faut jamais rester isolé face à la répression.

L’Etat voulait faire croire que les antifascistes sont des provocateurs qui cherchent la violence et le désordre : les faits ne font que prouver le contraire ! Ce sont les fascistes qui sont les partisans de la violence gratuite, du désordre et de la haine infondée. Les antifascistes se battent pour la justice, l’unité et la solidarité au sein du peuple.

Maintenant que Seb n’est plus inquiété judiciairement – si ce n’est ce sursis injuste qui plane au dessus de lui pendant 5 ans, nous devons continuer à nous mobiliser et faire vivre l’antifascisme dans le bassin minier. Le Front National ne cesse de se développer et la violence ou provocations fascistes continuent de se multiplier dans la région. Nous ne pourrons compter que sur nos propres forces et notre unité pour y faire face.

La conquête d’Hénin-Beaumont et de larges parts du bassin minier est un des objectifs prioritaires de l’extrême-droite qui voudrait faire croire que le nationalisme est une solution à la misère du peuple. Le procès de Seb n’était qu’une étape dans la longue bataille qui oppose et opposera de plus en plus toutes les personnes progressistes à la montée en puissance du fascisme et de sa terreur.

Vive la solidarité antifasciste,

Vive l’unité populaire antifasciste à Hénin-Beaumont, dans le Nord-Pas-Calais et partout en France !

Tous les documents et les communiqués de la campagne ICI

Publicités

2 commentaires to “Campagne de solidarité pour les antifascistes d’Hénin-Beaumont: communiqué suite au procès de Seb!”

  1. Ne lâchez rien, bravo pour ce combat gagné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s